Les nouveautés :
- Partagez votre actualité et accédez facilement aux actualités du réseau
- Mettez en valeur votre entreprise, vos produits et services
- Retrouvez les contacts de chaque adhérent du réseau
- Participez aux projets collaboratifs via des groupes de discussion thématiques

Pour y accéder, rien du plus simple :
votre identifiant et mot de passe restent inchangés !
Besoin d’aide ? Consultez notre tuto My Clubster

Pour plus d’infos contactez-nous ! (contact@clubstersante.com ).

Mat(t)isse met la dentelle de Calais dans les prothèses mammaires

04 avril 2017

Grâce à une subvention de 200.000 euros de la région des Hauts-de-France, le projet Mat(t)isse (Matrices textiles tridimensionnelles synthétiques pour autogreffe de tissus adipeux dédiées à la reconstitution tissulaire), a réussi, avec un dentellier de Calais, à fabriquer une dentelle Leavers à base de fil résorbable. Ensuite, Julien Payen a testé l'utilisation de cette dentelle comme support de croissance de la graisse humaine, dans une coque imprimée en 3D à la forme d'un sein et fabriquée à partir du même polymère résorbable que la dentelle. « Les tests sur animaux ont prouvé le concept : la graisse s'est ''cellularisée'' et bien développée, remplissant totalement la coque résorbée, comme la dentelle, au bout de six mois », explique-t-il. Le CHRU de Lille a déposé un brevet sur ce concept. Incubé depuis par Eurasanté, le projet Mat(t)isse vient de recevoir le prix international Théophile Legrand de l'innovation textile.