Les nouveautés :
- Partagez votre actualité et accédez facilement aux actualités du réseau
- Mettez en valeur votre entreprise, vos produits et services
- Retrouvez les contacts de chaque adhérent du réseau
- Participez aux projets collaboratifs via des groupes de discussion thématiques

Pour y accéder, rien du plus simple :
votre identifiant et mot de passe restent inchangés !
Besoin d’aide ? Consultez notre tuto My Clubster

Pour plus d’infos contactez-nous ! (contact@clubstersante.com ).

4P-Pharma annonce la réussite de son projet « Imiqualines » et la signature d'un accord de licence exclusive avec la SATT AxLR

08 novembre 2017

Arrivé au terme du programme de co-développement, le projet « Imiqualines » est le fruit de deux ans de collaboration entre le laboratoire d'oncopharmacochimie de l'IBMM, de la SATT AxLR et de 4P-Pharma.

 

La réussite de ce partenariat se concrétise aujourd'hui par la signature d'une licence exclusive entre la SATT AxLR et 4P-Pharma. Elle permettra à la société lilloise de poursuivre le développement préclinique de la molécule anti-cancéreuse « Imiqualine » pour l'amener jusqu'en phase d'essai clinique chez l'Homme. Les coûts du programme de co-maturation (436 000 euros) ont été partagés entre 4P-Pharma et la SATT AxLR.

Ce projet s'inscrit dans un double objectif de développement de nouvelles molécules. Celles-ci répondant au besoin créé d'une part par l'identification de nouvelles cibles thérapeutiques révélées par les études de génétiques moléculaires des tumeurs des patients. D'autre part pour apporter des solutions de traitements face à l'apparition de résistances aux chimiothérapies.

 

La nouvelle molécule initialement identifiée par les chercheurs du laboratoire d'oncopharmacohimie et pharmacotoxicologie de l'IBMM, appartient à la famille des « Imiqualines ». Il s'agit d'une petite molécule pour laquelle une action cytotoxique très spécifique indépendante de la tubuline a été démontrée sur des lignées de cellules cancéreuses du mélanome et du cancer du pancréas.

Les études précliniques réalisées par les équipes de 4P-Pharma ont établi une preuve de concept en démontrant l'efficacité de la molécule in vivo sur des modèles murins de cancer du sein triple négatif, de cancer colorectal, de leucémie myéloide chronique et de mélanome. Par ailleurs, des analyses génomiques et protéomiques révèlent un mécanisme d'action novateur de la molécule anti-cancéreuse avec des voies de signalisation impliquant le cycle cellulaire et un effet immunomodulateur.

 

« L'excellente interaction entre les chercheurs de l'IBMM, la SATT AxLR et 4P-Pharma a permis de poser les bases d'une collaboration fructueuse propice à la réussite de ce partenariat publiqueprivé », déclare Revital Rattenbach, CEO de 4P-Pharma.

D'après Philippe Nérin, Président de la SATT AxLR : « L'établissement de la preuve de concept a été une étape clé de la phase de maturation. Nous sommes convaincus du potentiel anti-cancéreux de cette molécule. A présent, notre objectif est de terminer les phases de développement préclinique réglementaire et espérons pouvoir amener rapidement cette molécule en première phase d'essai clinique chez l'Homme ».

« Pour la SATT AxLR, le partenariat avec 4P-Pharma prolonge naturellement les efforts de maturation réalisés dans le cadre du projet “Imiqualines”. 4P-Pharma bénéficie d'une expérience réussie de transferts de technologies sur tout le territoire français avec des laboratoires de la recherche académique. Nous nous félicitons de ce nouvel accord qui donnera l'élan nécessaire aux travaux de R&D pour la mise en œuvre des prochains développements de cette nouvelle molécule ».