Les nouveautés :
- Partagez votre actualité et accédez facilement aux actualités du réseau
- Mettez en valeur votre entreprise, vos produits et services
- Retrouvez les contacts de chaque adhérent du réseau
- Participez aux projets collaboratifs via des groupes de discussion thématiques

Pour y accéder, rien du plus simple :
votre identifiant et mot de passe restent inchangés !
Besoin d’aide ? Consultez notre tuto My Clubster

Pour plus d’infos contactez-nous ! (contact@clubstersante.com ).

Actualités

Cultiver la coopération entre animateurs et directeurs d'Ehpad 15 novembre 2017

A l'occasion du 12e congrès national de l'animation et de l'accompagnement en gérontologie ainsi que du 25e colloque national de l'AD-PA, certains directeurs et animateurs ont inscrit leur collaboration comme un principe de travail. Les deux associations ont donc choisi de présenter quelques témoignages sur cette problématique.

 

Le président du Gag, David Séguéla — succédant à la tribune à Éric-Angelo Bellini — a prôné pour le binôme animateur-directeur la logique du faire ensemble, dans un principe d'engagement et de délégation. Il a au passage insisté sur la nécessité pour les responsables d'établissement de ne pas s'attendre à ce qu'un collaborateur soit fidèle mais plutôt loyal. ''La loyauté permet d'exprimer ses désaccords.'' 

 

Luc Livet, correspondant départemental (Vosges) de l'AD-PA et administrateur du groupement de coopération sociale et médico-sociale (GCSMS) du réseau gérontologique des établissements des Hautes-Vosges (Regehvo) a quant à lui défendu le travail en coordination.

Il considère que si l'établissement veut diversifier les activités sociales proposées à ses résidents, il ne peut compter uniquement sur son équipe d'animation limitée souvent à un nombre restreint de personnes. Il est donc nécessaire de chercher des ressources ailleurs, et notamment du côté des bénévoles. Il a ainsi déclaré avoir inscrit ''l'animation affaire de tous dans son projet d'établissement''. Il a illustré ses propos en prenant l'exemple des séjours vacances organisés chaque année dans ses établissements. Il a rapporté qu'à cette occasion, l'ensemble du personnel — tous services confondus — est sollicité aussi bien pour la préparation que pour l'organisation de ces moments d'évasion. La participation du personnel et des résidents reste volontaire. Mais chacun reconnaît que ces séjours sont l'occasion de vivre des moments riches. Luc Livet considère que ce type d'action ''redonne du sens'' aux métiers des différents professionnels dans les Ehpad.

 

Source : Hospimedia