Les nouveautés :
- Partagez votre actualité et accédez facilement aux actualités du réseau
- Mettez en valeur votre entreprise, vos produits et services
- Retrouvez les contacts de chaque adhérent du réseau
- Participez aux projets collaboratifs via des groupes de discussion thématiques

Pour y accéder, rien du plus simple :
votre identifiant et mot de passe restent inchangés !
Besoin d’aide ? Consultez notre tuto My Clubster

Pour plus d’infos contactez-nous ! (contact@clubstersante.com ).

Actualités

Hypno VR lance son dispositif d'hypnose médicale 16 avril 2018

Après deux ans de développement, la société alsacienne Hypno VR s'apprête à commercialiser auprès des médecins et des établissements de santé son dispositif d'anesthésie sous hypnose en réalité virtuelle.

Réduire le recours aux antalgiques ou les effets indésirables de l'anesthésie, et raccourcir la durée des séjours hospitaliers : les bienfaits de l'anesthésie sous hypnose sont bien connus.

Mais « sa pratique n'est pas aussi développée qu'on le souhaiterait », constate le docteur Denis Graff, anesthésiste pratiquant l'hypnose et cofondateur de la start-up alsacienne Hypno VR. Afin de faciliter l'accès à cette pratique, ce spécialiste s'est associé à sa consoeur, Chloé Chauvin, et à un expert en nouvelles technologies, Nicolas Schaettel, pour développer un logiciel de réalité virtuelle qui permet d'induire et de maintenir un état d'hypnose chez le patient pendant toute la durée d'un acte chirurgical.

Compatibles avec les systèmes Oculus Rift et Samsung Gear, Hypno VR associe une ambiance sonore et visuelle spatialisée à des compositions musicales créées selon le principe de la musicothérapie et à des textes hypnotiques, variant selon l'indication médicale traitée.

 

Des anesthésies évitées grâce à la réalité virtuelle

Plusieurs fois primé et labellisé par le pôle French Tech Medtech, ce dispositif médical a fait l'objet de plusieurs études cliniques conduites dans un service de chirurgie dentaire, de procréation médicalement assistée ou de chirurgie infantile. Dans le cadre de la mise en place de sites d'injection pour chimiothérapie, « plusieurs anesthésies ont été évitées et l'on passe d'un acte de 4 h 30 à une demi-heure », illustre le docteur Denis Graff.

A partir du mois de juin, cette solution sera accessible aux établissements de santé et aux praticiens, commercialisée sous forme d'abonnement à une bibliothèque qui va être enrichie pour couvrir le plus grand nombre de champs thérapeutiques. Par ailleurs, un programme de recherche est conduit avec le laboratoire strasbourgeois ICube pour développer un indicateur de l'état d'hypnose.

Source : Les Echos Entrepreneurs – Helene David, 13/04/2018