Les nouveautés :
- Partagez votre actualité et accédez facilement aux actualités du réseau
- Mettez en valeur votre entreprise, vos produits et services
- Retrouvez les contacts de chaque adhérent du réseau
- Participez aux projets collaboratifs via des groupes de discussion thématiques

Pour y accéder, rien du plus simple :
votre identifiant et mot de passe restent inchangés !
Besoin d’aide ? Consultez notre tuto My Clubster

Pour plus d’infos contactez-nous ! (contact@clubstersante.com ).

Actualités

Un médicament connecté pour contrôler la prise des traitements 15 novembre 2017

Aux Etats-Unis, le premier médicament électronique va être mis sur le marché et cette technique pose de nombreuses questions.

 

La FDA, agence américaine des produits alimentaires et des médicaments, a approuvé le 13 novembre la mise sur le marché du premier médicament qui comprend un système de traçabilité de l'ingestion.

''La pilule Abilify MyCite (un comprimé d'aripiprazole) contient un capteur qui enregistre la prise effective du médicament'', précise la FDA, qui explique que ''ce produit est autorisé pour le traitement de la schizophrénie, de la manie aiguë et des troubles bipolaires''. Ainsi, le comprimé peut indiquer si le malade a bien pris son traitement ainsi que la période exacte.

Le capteur de la pilule, constitué de cuivre, de magnésium et de silice, émet un signal sonore en présence des liquides de l'estomac. Ce signal est capté par un récepteur (un patch) situé sur la cage thoracique. Ce patch transmet à son tour les informations récoltées à une application mobile. Le patient peut ainsi traquer l'ingestion de son traitement. Le patch doit être changé toutes les semaines. Le médecin traitant peut, s'il le souhaite, accéder à ce système de traçabilité sur un site Internet relié à l'application.

''Pouvoir traquer la prise de médicaments prescrits pour des maladies mentales peut être utile pour certains patients'', affirme le Dr Mitchell Mathis, directeur de la division des traitements psychiatriques au centre de recherche et d'évaluation des médicaments de la FDA.

 

L'agence précise toutefois qu'aucune étude n'a pour l'instant démontré que cette nouvelle pilule connectée améliorait la prise des traitements concernés. Elle ajoute par ailleurs que son système de traçabilité ne doit pas être utilisé ''en temps réel'' ou pendant une urgence, car la détection peut être tardive, ou ne pas fonctionner.

Si ce médicament peut apporter un bénéfice au niveau médical, il pose des questions au niveau éthique. Il pourrait en effet être une atteinte à la liberté des malades de se soigner ou pas.

 

Source : France Info